Littérature

Exploitation CE2 du roman Je veux aller à l’école !

exploitation je veux aller à l'école

Je vous présente aujourd’hui mon exploitation du roman Je veux aller à l’école !, de Catherine de Lasa, à destination d’une classe de CE2 (ça peut sans doute aussi fonctionner au cycle 3). J’ai prévu d’étudier ce roman en période 1.

J’aime beaucoup ce roman car il permet d’aborder des thématiques comme le travail des enfants et le droit à l’éducation. Je le trouve approprié à une période de rentrée. Je pense lui faire succéder l’exploitation du film (ou de la série inspirée) Sur le chemin de l’école.

Une exploitation sans questionnaire

Mon chantier de l’été, c’est de réfléchir à ma manière d’enseigner la lecture. C’est un domaine qui me tient à coeur et j’aime que les séances de lecture/littérature soient des moments attendus et fédérateurs. J’ai regardé du côté de Lectorino Lectorinette, dont les éléments théoriques sont vraiment une référence pour l’enseignement de la compréhension. Cependant, j’avais envie de lier l’enseignement de la compréhension à des oeuvres que je prendrais plaisir à choisir pour mes élèves.

J’ai eu un gros coup de coeur pour l’article de Super maitresse sur la littérature sans questionnaire : cliquez ici pour le découvrir. Sa façon d’enseigner la littérature, nourrie par les formations de Mme Leblanc (CPD Maîtrise de la Langue), m’a énormément parlée.

J’ai donc tenté de réfléchir l’exploitation de ce roman pour une classe de CE2, en limitant l’usage du questionnaire pour lui préférer des activités variées qui permettent aux élèves de mieux comprendre et d’apprendre à comprendre.

Un enseignement intégré des stratégies de compréhension

J’ai choisi de mêler dans mes séances “lecture suivie” et enseignement de la compréhension. Dans ce type de séance, la lecture sera essentiellement offerte. Je travaillerai la lecture à voix haute durant un créneau spécifique.

Parmi les activités proposées, on trouvera par exemple des tâches qui mobilisent :

  • L’anticipation : hypothèses de lecture
  • La compréhension des idées essentielles : reformulation, sous forme de listes, de résumés à corriger ou compléter, plan de récit (voir ici)
  • La chronologie : frise, résumé à remettre dans l’ordre chronologique
  • La compréhension de l’implicite : mise en avant de certaines phrases du texte, travail sur les personnages
  • Un questionnement sur les personnages : identification de leurs émotions, cartes d’identité, observation de ce qui les rapproche/les oppose…
  • Des connaissances lexicales : photos illustratives, travail sur les expressions
  • Des connaissances “encyclopédiques” : cartes, définitions, dates
  • Un appui sur le vécu des élèves
  • Des liens avec d’autres oeuvres : cinéma

Un support écrit comme trace des discussions en classe

Chaque séance sera avant tout un moment d’expression orale, de reformulation, de débats interprétatifs. Le support écrit vient dans un second temps, après la lecture offerte et la discussion avec les élèves, lorsque les noeuds de compréhension auront été abordés en collectif.

On peut envisager de proposer certaines tâches en groupe, en binôme. Je n’ai pas encore expérimenté la séquence, je pourrai vous en dire plus dans quelques mois.

Je serais intéressée d’avoir votre retour si vous vous y penchez ou vous l’exploitez en classe.

Des ressources complémentaires

Partagez l'article

10 commentaires

  • Babeille

    Bonjour j adore vos fiches construites sur l exploitation de ce roman. Mais auriez vous un exemple de séance pour savoir comment la mener. J ai fait un peu ce style avec un autre livre mais je prenais un texte du chapître que j étudiais avec eux, mais je ne sais jamais si faut leur lire, les laisser seul ou a deux sur la fiche ou faire correction collective, faire travail oral ou faire la fiche ensemble au fur et a mesure mais bof je trouve . j ai toujours du mal à bien savoir mener le groupe classe, le moment d écrire les réponses, les élèves en difficulté, merci bcp d avance si vous aviez une séance à me passer ce serait top car je suis perdue

    • Colchique

      Bonjour,
      Cela relève de votre liberté pédagogique. Vous pouvez travailler à l’oral avant, varier les modalités de travail sur une même « fiche », apporter des aides à l’écriture à besoin… selon les objectifs que vous visez et le temps dont vous disposez. De mon côté, l’objectif principal est la compréhension donc je prends essentiellement en charge la lecture. Mais je ne m’interdis pas d’intégrer un peu de lecture expressive si certains passages s’y prêtent particulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *